Tout sur l'immobilier à Orléans et alentours
Vendre un bien

Comment négocier son prix de vente ?

valeur de votre bien immobilier à Orléans

On vous a fait une offre d’achat ? Génial ! Mais ne vous emballez pas trop vite. Il reste maintenant à franchir l’étape si particulière de la négociation. Êtes-vous sûr d’être assez préparé ? Connaissez-vous la valeur de votre bien immobilier à Orléans ? Dans le doute, voici 4 conseils pour bien négocier votre prix de vente.

1) Estimez au mieux la valeur de votre bien immobilier à Orléans pour bien négocier

Estimer la valeur réelle de votre logement est la première étape avant de vous lancer dans la vente. En général, cette valeur s’appuie principalement sur :

  • Le prix de votre bien immobilier au m2 ;
  • Les caractéristiques de votre bien (ses attraits et ceux de son quartier).

Vous pouvez réaliser une nouvelle estimation au cours des négociations de prix, pour (re)vérifier les conclusions d’origine. Il est possible de recourir à des outils en ligne pour faire l’estimation vous-même, ou de demander à un professionnel. Cette seconde option vous garantit un résultat plus rigoureux.

En connaissant plus précisément la valeur de votre bien immobilier à Orléans, vous saurez mieux négocier votre prix de vente.

2) Songez à l’avance à votre marge de négociation

Quelle est votre marge entre le montant de vos projets et la valeur de votre bien immobilier à Orléans ? Jusqu’où êtes-vous prêt à baisser votre prix pour vendre ? La réponse dépend de :

  • Si vous connaissez bien la valeur de votre propriété ;
  • Ou si vous êtes pressé dans votre projet. Si tel est le cas (si vous devez vendre rapidement pour acheter une nouvelle résidence), vous serez plus enclin à faire des compromis. Dans le cas contraire (l’acheteur est pressé, mais pas vous), la situation sera plutôt à votre avantage.

Si vous connaissez votre marge de manœuvre, vous perdrez moins de temps au cours des négociations.

valeur de votre bien immobilier à Orléans

3) Mettez-vous dans la peau de votre acquéreur

L’acquéreur veut bien évidemment ne pas se faire avoir, et ne pas payer trop cher si possible. Si vous comprenez ce raisonnement, vous saurez anticiper les arguments qu’il tentera d’utiliser contre vous :

  • « Le prix au mètre carré n’est pas si élevé » : à vous de vous renseigner au préalable et de savoir de quoi vous parlez pour répliquer.
  • « Des travaux sont à prévoir » : si c’est le cas, sachez déjà lesquels (s’ils ne sont pas trop importants, vous pourrez minimiser leur impact). Prévoyez également de proposer une décote en conséquence.
  • « Le quartier est bruyant » : travaux ponctuels ou de réhabilitation, le voisinage est bruyant, pour le moment ou pour un temps ? Renseignez-vous là-dessus, pour pouvoir assurer à l’acquéreur que cela ne durera pas.

Si baisser le prix n’est pas une option pour vous, vous pouvez tenter de séduire l’acheteur en lui proposant un compromis, comme laisser gratuitement sur place certains équipements de cuisine ou de lavage du linge, par exemple.

4) Listez les qualités et les défauts de votre logement

Des qualités comme des défauts impactent la valeur de votre bien immobilier à Orléans. Dressez leur liste afin de pouvoir mettre en avant les avantages, et surtout minimiser les inconvénients.

Exemple : « Il fait froid dans la buanderie ? Oui, mais uniquement là. Et l’abondance de fenêtres et l’exposition plein soleil garantissent une chaleur douce toute l’année. » Connaissez les points forts de votre logement, pour pouvoir argumenter en leur faveur au moment des visites. Vous parlerez avec plus d’assurance, et vous convaincrez plus facilement le futur acquéreur.

Si votre négociation échoue, ne le prenez pas comme une défaite. Apprenez de cet écueil et découvrez ce qui n’a pas marché (votre prix est peut-être trop élevé ?). Pour éviter des contrariétés, engagez un professionnel de l’immobilier. Il saura estimer la valeur de votre bien immobilier à Orléans, puis négocier votre prix du mieux possible.

Article écrit par:

Avatar

Responsable du Groupe le Cèdre immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer