Tout sur l'immobilier à Orléans et alentours
réparations locatives à Orléans
Louer un bien

Réparations locatives : vos obligations et celles du locataire

Un logement loué a besoin d’entretien, même si on l’oublie parfois au profit d’autres questions importantes. Le souci, c’est que vous n’êtes pas là. Lorsqu’une réparation a besoin d’être effectuée, la question se pose : qui de vous ou du locataire est responsable ? Cela dépend de la nature de l’intervention. Pour y voir clair, voici quelles réparations locatives à Orléans vous échoient, et lesquelles incombent à votre locataire.

Réparations locatives à Orléans : de quoi parle-t-on ?

Les réparations locatives à Orléans sont les travaux d’entretien dont a besoin le logement pour fonctionner correctement. Elles ont ainsi (et aussi) pour but de garantir le confort du locataire.

Vous pouvez mettre les gros travaux de côté, ils ne sont pas concernés. Avant de louer, vous avez l’obligation de rendre le logement décent (cf. cet article). Donc, toute mise à niveau ou réparation importante a eu lieu avant le début du bail. Et tout le gros œuvre ensuite (mise aux normes, aménagements, etc.) est à votre charge.

Il ne reste que les réparations d’entretien courant. On sépare les obligations en deux : les réparations d’usage sont pour votre locataire, et les travaux de plus grande importance vous échouent.

Propriétaire bailleur : les réparations qui vous concernent

Commençons par vous, qui êtes propriétaire bailleur. Tout ce qui est plus important que l’entretien ou les réparations courantes vous incombe :

  • Problème lié à l’usure ou à un défaut de structure ;
  • Panne d’équipements, en cas d’accident ou pour cause de vétusté ;
  • Cas de force majeure (comme les dégâts causés par une catastrophe naturelle, tempête ou inondation, par exemple).

Si une telle chose arrive, c’est à vous de prendre les choses en main. Vous devez vous occuper du remplacement des équipements endommagés (chaudière, radiateurs, compteur électrique, portes et fenêtres, etc.). Si les parties communes sont touchées, vous devez également y faire quelque chose (réparer la porte d’entrée du hall, refaire les peintures, etc.).

La vétusté : cette notion est peut-être floue pour vous. On évalue la vétusté suivant le temps écoulé depuis l’arrivée du locataire. Malgré l’entretien et l’usage normal d’un équipement (lave-linge, frigo, etc.), si celui-ci tombe en panne après quelques années, c’est dû à la vétusté. L’objet a fait son temps. À vous de le remplacer.

réparations locatives à Orléans

Les réparations prises en charge par le locataire

Le reste des réparations locatives à Orléans est pris en charge par le locataire. On parle ici de tout ce qui touche à l’utilisation courante du bien et de ses installations. Quand c’est nécessaire, le locataire doit changer les équipements ou éléments mobiles permettant au bien de fonctionner normalement.

Concernant l’entretien, le locataire doit maintenir propres et fonctionnels les appareils suivants :

  • Grilles de ventilation ;
  • Ouvrants (fenêtres et portes + leurs poignées, serrures, gonds, etc.) ;
  • Placards (même chose) ;
  • Volets et stores ;
  • Raccords entre les revêtements des murs, sols et plafonds ;
  • Robinets et siphons ;
  • Éviers et lavabos (quand le dépôt calcaire est important) ;
  • Chaudière (l’entretien tous les ans par un professionnel est recommandé) ;
  • Interrupteurs et prises électriques ;
  • Compteur d’eau ;
  • Rebouchage des trous ;
  • Débouchage des évacuations ;
  • Détecteurs incendie ;
  • Radiateurs ;
  • Balcon ;
  • Boîte aux lettres ;
  • Cheminée, le cas échéant (la faire ramoner quand nécessaire) ;
  • Porte de la cave ou du box de rangement, le cas échéant ;
  • Jardin privatif, le cas échéant.

Enfin, voici les réparations locatives à Orléans concernant le remplacement des éléments en panne ou endommagés :

  • Ampoules ;
  • Vitres cassées ;
  • Volets et stores ;
  • Fusibles (compteur électrique) ;
  • Interrupteurs et prises électriques ;
  • Joints, mastics et/ou colliers (salles d’eau, fenêtres, etc.) ;
  • Flexible de gaz ;
  • Tuyaux et flexibles de baignoire et/ou de douche ;
  • Interphone ;
  • Piles du détecteur incendie.

Vous connaissez maintenant le détail des réparations locatives à Orléans. Vous savez qui de vous ou de votre locataire doit prendre en charge telle ou telle intervention.

Article écrit par:

Avatar

Responsable du Groupe le Cèdre immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer