Tout sur l'immobilier à Orléans et alentours
gérer une colocation à Orléans
Louer un bien

La colocation, une bonne option pour un bailleur ?

Avec le temps, la colocation gagne en popularité. Cela, en raison de la hausse des prix des locations et d’une demande toujours plus importante que l’offre. Il est donc plus avantageux financièrement de louer à plusieurs – du point de vue des locataires. Mais qu’est-ce que cela change vraiment pour un propriétaire bailleur ? Est-ce avantageux de louer un logement dans ce contexte ? Concrètement, qu’est-ce que cela implique de gérer une colocation à Orléans ? Faisons le point.

Colocation : mode d’emploi

La colocation, c’est partager la location entre plusieurs locataires dans un même bien. Les occupants ne sont pas en couple ni parents, mais ils peuvent être des connaissances, collègues ou amis. La colocation a beaucoup de succès auprès des étudiants. On peut ainsi partager un même logement en étant issus des quatre coins du monde.

Récemment, les salariés sont devenus de plus en plus intéressés par la location à plusieurs. Cela les aide à supporter plus facilement le coût de la location, surtout en centre ville, ou les loyers coûtent plus cher qu’ailleurs.

Ce qu’il faut savoir pour gérer une colocation à Orléans

Une colocation commence à partir de deux personnes. On peut par exemple louer à trois ou à quatre, dépendant de la taille du bien. Les colocataires participent à parts égales au paiement des loyers mensuels.

Si vous voulez gérer une colocation à Orléans, il faut commencer par savoir ceci :

  • Un colocataire a les mêmes droits et obligations qu’un locataire classique. Il peut jouir du logement comme il l’entend, et il lui faut respecter l’intégrité et la propreté des lieux.
  • Il faut un espace privé pour chaque colocataire. Le logement doit certes être assez grand pour tout le monde (zones à usage collectif : salon, cuisine, salle de bains), mais aussi offrir une chambre privative à chacun.
  • Vous pouvez signer deux types de baux. Il y a le bail collectif, qui est un document unique signé par tous les colocataires. Et il y a le bail individuel, où chaque colocataire signe son propre contrat. Ils sont différents au niveau du règlement du loyer et de ses conditions.

Note : la colocation n’a rien à voir avec la sous-location. La sous-location, c’est lorsque votre locataire loue votre logement (ou une partie) à quelqu’un d’autre, avec votre accord.

gérer une colocation à Orléans

Les avantages de la colocation pour le propriétaire bailleur

Gérer une colocation à Orléans n’est finalement pas si différent d’une location normale. Mais avec plusieurs occupants, vous pourriez craindre des difficultés. Il y a surtout des avantages à considérer :

  • C’est plus rentable. Les loyers sont plus faciles à payer, ils sont donc réguliers.
  • Si votre logement est grand, la colocation vous aide à trouver plus facilement des locataires. Et plus les locataires sont nombreux, plus il est facile pour eux de régler le loyer + les charges locatives.
  • Vous limitez les risques d’impayés de loyers, du moins si vous signez un bail collectif. Dans ce cas, la clause dite « de solidarité » rend chaque colocataire responsable du règlement intégral du loyer, ainsi que des charges locatives. Si un colocataire manque au règlement, c’est aux autres de compléter le montant.
  • La vacance locative est aussi un risque amoindri pour votre location. Quand un locataire prend congé, les autres ne bougent pas, ils sont toujours vos locataires. Il n’y a donc pas de manque à gagner en attendant le prochain locataire. Surtout que, la demande étant bien réelle, le remplaçant arrive vite.

Les inconvénients de la colocation

Tout n’est pas parfait avec la colocation. S’il y a certes des avantages à gérer une colocation à Orléans, il y a aussi des petits risques à ne pas négliger :

  • Davantage de colocataires, cela veut dire davantage de risques de dégradations dans le logement, ainsi que davantage de nuisances potentielles (surtout des nuisances sonores). Et plus il y a de gens impliqués, plus les responsabilités sont difficiles à établir.
  • Au départ d’un colocataire, les démarches à remplir sont un peu plus chronophages pour vous. C’est parce qu’il faut réviser le bail collectif ou établir un nouveau contrat individuel.
  • Etc.

Si vous voulez vous épargner des inquiétudes et de la peine, vous pouvez demander à une agence immobilière de s’occuper de la gestion locative. Dans ce cas, ces soucis ne vous concerneront pas.

Alors, quelle sera votre décision ?

Article écrit par:

Responsable du Groupe le Cèdre immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer