Tout sur l'immobilier à Orléans et alentours
acheter dans l'immobilier à Orléans
Acheter un bien

Ce qu’il faut savoir pour acheter un logement depuis l’étranger

Vous habitez à l’étranger et vous aimeriez acheter un logement sur le territoire français. Peut-être que vous envisagez de revenir, ou alors vous voulez investir dans l’immobilier en France car le marché s’y porte bien. Vous n’êtes pas le seul. Un expatrié sur deux a la même idée. Maintenant, il faut la concrétiser. Alors, si vous voulez acheter dans l’immobilier à Orléans depuis l’étranger, voici ce qu’il vous faut savoir.

Vos options pour acheter dans l’immobilier à Orléans depuis l’étranger

Acheter dans l’immobilier, c’est déjà un lot de démarches compliquées. Alors acheter dans l’immobilier à Orléans, ça vous paraît encore plus difficile. En réalité, le processus ne varie pas. Cela dépend du biais par lequel vous passez. Vous avez trois options :

  • Demander à un proche d’acheter à votre place. Il suffit de lui donner une procuration écrite.
  • Confier la tâche à une agence immobilière. Elle s’occupe de tout le processus d’achat jusqu’aux contrats de vente. Mais arrivé là, il va falloir que vous reveniez en France pour pouvoir justement signer les documents.
  • Enfin, vous pouvez choisir une alternative comme acquérir une nue-propriété ou investir par le biais d’une SCPI.

L’obtention de votre crédit immobilier

Acheter dans l’immobilier à Orléans, depuis l’étranger ou non, réclame presque toujours d’obtenir un crédit immobilier. Mais voilà, étant à l’étranger, comment faire votre demander, et surtout, comment être sûr de l’obtenir ? Votre démarche comporte-t-elle des particularités ? En fait, non. Vous devez remplir les mêmes formalités que pour une demande de crédit immobilier « classique ».

Par contre, il faut présenter du solide à la banque. Pour fortifier votre dossier, l’idéal est de :

  • Être toujours salarié en France (être un « travailleur détaché »). Pour une banque, vous êtes aussi solvable qu’un résident français. Vous avez des revenus réguliers, ce qui la rassure quant à vos capacités de remboursement du prêt.
  • Fournir des justificatifs en béton. Si vous touchez vos revenus à l’étranger, prouvez à la banque que votre situation financière est stable.
  • Disposer d’un compte bancaire en France, que vous avez continué à approvisionner régulièrement depuis votre départ à l’étranger.

acheter dans l'immobilier à Orléans

Votre gestion locative depuis l’étranger

Acheter dans l’immobilier à Orléans à but d’investissement locatif ? Même si vous vivez à l’étranger, vous pouvez. Le seul souci, c’est comment gérer votre location à distance. Si le locataire cesse de vous payer ses loyers, ou si une dégradation survient, vous serez à des centaines, peut-être des milliers de kilomètres.

À cela, deux solutions :

  • La gestion locative professionnelle. Demandez à une agence de s’occuper de tout à votre place. C’est payant, mais au moins, vous êtes tranquille. L’agence offre en plus des garanties afférentes.
  • Vous pouvez investir dans une résidence de services. C’est alors un exploitant qui s’occupe de la gestion locative.

La fiscalité de votre achat dans l’immobilier

Enfin, vous êtes sûrement songeur concernant le problème de la fiscalité. D’ailleurs, est-ce réellement un problème ? Non, car en immobilier, c’est la loi du sol qui compte. Puisque vous achetez un logement en France, vous êtes soumis aux impôts français. C’est ainsi.

Vous devez donc payer :

  • Des revenus fonciers en France. Le taux d’imposition minimum est de 20 %, hors prélèvements sociaux. Essayez de voir si des accords bilatéraux existent avec votre pays d’accueil. Si tel est le cas, vous éviterez la double imposition.
  • Les taxes françaises sur la propriété, à savoir la taxe d’habitation, la taxe foncière et la taxe sur la vacance locative.

Bonne nouvelle : vous pouvez jouir de dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel ou la loi Censi-Bouvard, par exemple.

Bref, même si vous résidez à l’étranger, ce n’est pas beaucoup plus compliqué d’acheter un bien immobilier. Il vous faut juste être bien accompagné !

Article écrit par:

Avatar

Responsable du Groupe le Cèdre immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer