Tout sur l'immobilier à Orléans et alentours
Louer un bien

Tout ce que vous devez savoir au sujet de la location étudiante

 

louer à un étudiant à Orléans

Vous avez un logement à louer ? Cela peut être avantageux de le proposer à un étudiant. En effet, vous êtes certain d’avoir un locataire pour une durée bien déterminée (celle de l’année universitaire, a minima), et la garantie d’avoir un occupant soutenu par des garants (généralement les parents ou des proches, parfois l’État via des dispositifs spécifiques). Pour savoir si louer à un étudiant à Orléans peut être intéressant, voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

1) Les spécificités d’une location étudiante

Un contrat pour louer à un étudiant à Orléans est quasiment identique à une location classique. À l’exception de quelques spécificités :

  • Quelqu’un doit obligatoirement se porter garant.
  • Un bail étudiant dure une année universitaire. La durée est donc raccourcie à 9 mois habituellement. Cela étant dit, vous pouvez signer pour un an si vous le désirez.
  • Vous devez louer votre logement meublé. Cela veut dire que vous devez proposer au moins un lit, une table à manger, des meubles de rangement, plusieurs éclairages et une cuisine équipée du nécessaire (vaisselle et électroménager).
  • Vous pouvez choisir le mode de location qui vous convient, notamment :
    • Louer une chambre à votre domicile : dans ce cas, vous devez fournir une chambre entièrement meublée, et autoriser l’accès aux parties communes (séjour, cuisine et salle de bains).
    • Louer un logement assez grand pour plusieurs : dans ce cas, vous pouvez proposer une colocation à plusieurs étudiants, et établir un contrat global ou des baux individuels. Vous pouvez répercuter les frais d’une éventuelle assurance habitation. Enfin, nous vous conseillons d’inscrire dans le contrat une clause de solidarité et d’indivisibilité (en clair : chaque locataire est responsable du bon paiement du loyer).
  • Pour finir, vous pouvez demander un dépôt de garantie ou le paiement d’avance pour plusieurs mois de loyer, mais pas les deux à la fois. Les versements ne pourront avoir lieu qu’après signature du contrat.

Important : les diagnostics techniques sont toujours obligatoires pour louer à un étudiant à Orléans. Et n’oubliez pas de réaliser un état des lieux avant l’entrée du ou des locataires.

2) Le dossier de candidature pour louer à un étudiant à Orléans

Pour louer à un étudiant à Orléans, demandez-lui de constituer un dossier de candidature. Il doit contenir les justificatifs suivants :

  • Une copie de pièce d’identité (ou de carte de séjour) ;
  • Son dernier avis d’imposition ;
  • La copie de sa carte étudiante, ou un certificat de scolarité, ou n’importe quelle preuve d’inscription à une université ;
  • Une copie de la dernière attestation de taxe foncière de son logement actuel ;
  • Ses dernières quittances de loyer (s’il est déjà locataire ailleurs) ;
  • Au sujet du garant : un justificatif de domicile + les 3 derniers bulletins de paie de ce dernier.

Il y a des limites légales à ce que vous pouvez demander. Ne demandez rien de plus (attestation de carte vitale, extrait de casier judiciaire, relevés bancaires…), sinon, vous risquez une amende de 3 000 €.

louer à un étudiant à Orléans

3) Les droits et les obligations de l’occupant

Que vous choisissiez de louer à un étudiant à Orléans ou non, l’occupant a les mêmes devoirs une fois logé dans votre maison ou appartement :

  • Il doit payer tous les mois un loyer + les charges ;
  • Le locataire doit jouir décemment du logement ;
  • Il doit prendre en charge l’entretien et les travaux basiques éventuels (réparations) ;
  • Étudiant ou non, il doit respecter son voisinage ;
  • Il doit être assuré contre les risques locatifs.

Pour ce qui concerne ses droits, le locataire doit :

  • Avoir signé un bail de location, bien sûr ;
  • Être seul jouisseur du bien ;
  • Disposer d’un logement confortable et fonctionnel, qu’il peut aménager à sa convenance ;
  • Recevoir des quittances de loyers ;

Enfin, il ne peut pas :

  • Réaliser des travaux d’importance sans obtenir votre autorisation écrite ;
  • Sous-louer sans votre accord.

Pour en savoir plus sur les droits et devoirs d’un locataire, lisez cet article.

Article écrit par:

Avatar

Responsable du Groupe le Cèdre immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer