Tout sur l'immobilier à Orléans et alentours
achat immobilier à Orléans
Acheter un bien

Les 10 questions essentielles à vous poser pour votre achat de logement

Vous êtes primo-accédant ? Dans ce cas, vous avez tout intérêt à profiter de bons conseils pour votre premier achat immobilier. Il n’y a pas beaucoup de projets plus importants dans la vie que celui d’acheter un logement. Peu importe s’il s’agit d’acquérir une résidence principale ou de réaliser un investissement locatif. Voici 10 questions à vous poser avant de réaliser votre achat immobilier à Orléans, et ainsi augmenter vos chances de réussite.

1) Êtes-vous sûr de rester dans le secteur pendant des années ?

C’est la toute première chose à vous demander : votre achat immobilier à Orléans est-il pertinent ? Où vous voyez-vous dans six mois, un an, ou même cinq ans ? Acheter est un investissement sur le long terme. Êtes-vous sûr que vous resterez dans la région le temps suffisant pour que votre acquisition devienne rentable ? Si vous devez revendre avant cela (quelles que soient vos raisons), vous aurez perdu de l’argent.

2) Est-il plus intéressant de louer sa résidence principale ?

Si vous devenez propriétaire, il faut que votre achat immobilier à Orléans soit rentable. Si ce qui vous gêne actuellement, c’est le montant du loyer que vous payez tous les mois, réfléchissez.

En achetant, vous allez probablement demander un crédit immobilier. Vous vous engagez alors à rembourser la banque par mensualités pendant des années. Soit comme un loyer, mais en pire, car le montant d’une mensualité revient souvent plus cher (en comptant en plus des frais périphériques). Peut-être vaut-il mieux continuer à louer, et épargner de l’argent. Surveillez le marché pour pouvoir acheter quand les prix ou les taux d’intérêts pour emprunter diminueront.

3) De quel budget disposez-vous pour acheter ?

C’est très important pour votre achat immobilier à Orléans. Avant de vous lancer dans l’aventure, faites le calcul. À combien s’élève votre budget d’acquisition ? Songez bien à tout ce que vous allez devoir payer. Il y a non seulement le prix de l’achat, mais aussi le remboursement de votre emprunt immobilier, sans parler de moult frais divers (que nous abordons plus bas).

4) A combien s’élève votre apport personnel ?

Vous n’êtes pas Crésus. Dans ce cas, tout l’argent pour votre achat immobilier à Orléans ne sort pas de votre poche. Vous devez demander un prêt immobilier. Pour l’obtenir, les banques exigent presque toujours un apport financier personnel. En général, on vous demande d’avancer 10 % du montant de l’acquisition. Ce montant sert surtout à régler les frais de notaire (environ 7-8 % du prix d’un bien ancien).

Pour savoir combien vous pourrez emprunter, faites une simulation avec un banquier. Pour information, le taux d’endettement est de 33 %, et le reste à vivre est compté dans le calcul.

Bon à savoir : si vos revenus sont élevés et/ou si votre apport est plus important (15 ou 20 % du prix de l’achat), vous pouvez négocier avec la banque un taux d’emprunt plus intéressant.

5) Pouvez-vous demander une aide financière ?

Quelle que soit votre classe (primo-accédant, ménage modeste, etc.), quel que soit le motif de votre acquisition (investissement locatif ou logement principal), quelle que soit sa nature (ancien ou neuf), il y a probablement une aide financière dédiée à votre cas, et venant s’adosser à votre crédit immobilier (prêt à taux zéro, prêt Action Logement, etc.).

Si vous êtes un investisseur locatif, vous pouvez en plus compter sur des dispositifs de défiscalisation.

achat immobilier à Orléans

6) Quels sont les frais à prendre en compte ?

Il n’y a pas que le prix de votre acquisition et les mensualités de remboursement de votre crédit immobilier. Vous ne devez pas oublier qu’un achat immobilier à Orléans demande aussi le règlement de :

  • L’assurance emprunteur obligatoire ;
  • Les frais de notaire (moins élevés si le logement est neuf) ;
  • La garantie imposée par la banque (hypothèque ou caution) ;
  • Vos frais de dossier ;
  • Le coût des futurs travaux, le cas échéant.

7) Vaut-il mieux acheter dans le neuf ou dans l’ancien ?

C’est une question de goût, mais également une question de budget :

  • Si vous achetez neuf, le prix d’achat est plus élevé, notamment à cause de la TVA appliquée. Mais les charges courantes et l’entretien vous coûtent moins cher sur le long terme. C’est donc un meilleur « investissement » au vrai sens du terme.
  • Votre achat immobilier à Orléans est ancien ? Vous pouvez le payer bien moins cher que du neuf. Mais comptez sur le montant des travaux de remise à neuf ou de mise aux normes. Cela peut valoir la peine si vous êtes un artisan, ou si vous êtes un bricoleur compétent.

8) Combien de temps va durer votre achat immobilier à Orléans ?

Impossible de le prédire franchement. Il faut compter le temps pour vos recherches (impossible à dire), celui pour visiter (ça dépend du nombre de biens retenus), celui pour vous décider, etc. Le seul délai certain est celui encadrant la signature de l’avant-contrat et celle du contrat final (plusieurs mois).

Un achat immobilier peut très bien durer entre six mois et plusieurs années.

9) Avez-vous besoin d’une checklist d’achat immobilier ?

Votre achat immobilier à Orléans sera une réussite si vous faites le bon choix. Il faut que vous soyez attentif lors de vos visites, et pour cela, vous avez besoin d’une checklist d’achat immobilier. Grâce à elle, vous avez la liste des points importants inscrite noir sur blanc. Ainsi, vous n’oubliez rien, et vous augmentez vos chances de prendre la bonne décision.

En revanche, si vous achetez neuf et le logement n’est pas encore sorti de terre, il faut vous y prendre autrement. Penchez-vous alors sur l’historique du promoteur : son chiffre d’affaires, ses précédents ouvrages, les retours des clients précédents, etc. Et renseignez-vous fréquemment sur l’évolution du chantier.

10) Vaut-il mieux passer par un agent immobilier ?

Devez-vous acheter via une agence ? À vous de voir :

  • Un achat de particulier à particulier vous laisse vous débrouiller. Vous ne payez pas de commission d’agence, mais vous allez perdre beaucoup de temps à vous renseigner sur les logements, contacter les vendeurs, négocier les prix, etc. De plus, vous augmentez les risques de prendre la mauvaise décision, car vous n’avez ni les outils ni le savoir requis. Le risque de perdre de l’argent est donc lui aussi réel.
  • Acheter via une agence immobilière vous garantit que la transaction ira jusqu’au bout. C’est vrai, vous payez une commission au professionnel, mais ce dernier fait tout pour vous : recherche, tri, négociations, etc. Vous êtes satisfait plus vite et vous ne perdez pas d’argent.

Votre processus d’achat immobilier à Orléans peut démarrer.

Article écrit par:

Avatar

Responsable du Groupe le Cèdre immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer